Sans. Faut-il faire avec ?

“Un article récent publié sur le blog “custom typefaces” du designer Arun Venkatesan* fait état d’une tendance lourde suivie par les marques en général et par celles de la nouvelle économie en particulier. Elles sont très nombreuses à investir dans la création de polices propriétaires au lieu de s’adresser à des éditeurs de fontes. L’article analyse finement les raisons qui conduisent Google, Samsung, Uber, Nokia, Apple, et tant d’autres à se doter d’une famille de caractères singulière, adaptée aux usages dominants sur les écrans et… bien moins chères à acquérir que des licences. La typographie, vecteur de contenus et de sens, est comprise comme un marqueur implicite de leur identité.”

Un article à lire sur le site leblog.wcie.fr